Des millions de personnes au Canada pourraient bientôt avoir un meilleur accès aux médicaments

Pour diffusion immédiate – Ottawa, ON : La Coalition canadienne de la santé est ravie des recommandations finales du Conseil consultatif sur la mise en œuvre du régime national d’assurance-médicaments. Après une année de consultations auprès de la population canadienne, le Conseil recommande au Canada d’adopter un régime public et universel d’assurance-médicaments.

« L’assurance-médicaments est la pièce manquante dans le système public de soins de santé », souligne Melanie Benard, directrice nationale des politiques et de la défense des droits à la Coalition. « La population canadienne revendique ce régime national depuis des décennies. Nous applaudissons le travail du Conseil et de son président, le Dr Eric Hoskins. Ils ont reconnu qu’un régime public et universel d’assurance-médicaments est la seule façon d’assurer un accès équitable aux médicaments à toutes les personnes du Canada. »

Le Canada est le seul pays au monde ayant un régime public de soins de santé qui ne couvre pas les médicaments sur ordonnance. En raison de notre mosaïque de régimes disparates couvrant les médicaments, d’innombrables familles passent entre les mailles du filet. Actuellement, un ménage sur quatre ne peut payer ses médicaments sur ordonnance. « Le système actuel est inéquitable et non viable. Les médicaments devraient être couverts comme les autres services de santé. Lorsque les personnes font exécuter leur ordonnance, on devrait leur demander leur carte d’assurance-maladie et non leur carte de crédit. »

Le Conseil consultatif recommande que le nouveau régime d’assurance-médicaments du Canada suive les principes de la Loi canadienne sur la santé. Il doit être financé et administré par l’État, universel, intégral, accessible et transférable. Une nouvelle agence des médicaments, sans lien de dépendance, assurerait la supervision de ce nouveau régime, et permettrait de réduire les coûts grâce à l’achat en masse. La couverture universelle des médicaments essentiels devrait être fournie d’ici 2022, et un régime complet d’assurance-médicaments devrait être en place d’ici 2027.

« Les Directrice nationale, politiques et défense des droitsdu Conseil devraient être mises en œuvre dès que possible. Cela va constituer un enjeu à la boîte de scrutin lors de la prochaine élection fédérale. Nous allons demander aux partis politiques d’inclure le régime public et universel d’assurance-médicaments dans leur plateforme électorale. La population canadienne attend cela depuis trop longtemps et nous sommes finalement sur le point de l’obtenir. Personne ne devrait avoir à choisir entre mettre de la nourriture sur la table ou payer les médicaments dont il ou elle a besoin. »

-30-

Melanie Benard
Directrice nationale, politiques et défense des droits
343-777-6283
policy@healthcoalition.ca

Social Share
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Interagissez:

Inscrivez-vous pour recevoir notre Bulletin et aider à préserver et améliorer les soins de santé publics pour tous

Nous joindre

Coalition canadienne de la santé